Accueil > Criminologie > Portrait de Hubert Van Gijseghem

Portrait de Hubert Van Gijseghem

mardi 12 janvier 2016, par Webmaître

Hubert Van Gijseghem fut le propagandiste zélé du Syndrome d’aliénation parentale en France. Expert psycholégal depuis plus de trente ans, Hubert Van Gijseghem s’intéresse notamment à la validation des déclarations de victimes de maltraitance et d’agressions sexuelles. Retraité de l’Université de Montréal (UdeM) depuis 2006, il se consacre à la chasse aux faux souvenirs.
à cette pratique qui l’amène à départager les vrais souvenirs
des faux souvenirs.

En France, son influence est très grande et sa notoriété s’étend en Belgique et en Suisse. Dans ces pays, le présupposé de syndrome d’aliénation parentale fait des ravages dans les familles et nombre de magistrats s’appuient sur ce dogme pour régler des affaires épineuses de conflits familiaux. Or, souvent, cela se fait au détriment de la sécurité des enfants et au grand dommage du parent protecteur.

Ici, à télécharger un article biographique extrait d’une revue Québécoise.

Messages

  • « L’interprétation ne doit pas être historiquement exacte, du moment qu’elle donne sens. »

    Cette citation de Freud par H. Van Gijseghem est au coeur de tous les débats.
    Elle pointe aussi la solution : la vérité factuelle est le plus petit dénominateur commun possible pour des protagonistes et la société tout entière.
    Parce que l’interprétation est fabulation et que le sens peut-être en contradiction avec la vérité des faits, ils ne sont pas recommandables.
    (malgré tout le plaisir que d’aucuns semblent trouver à ces constructions philosophico-symbolico-oniriques...)

    Vouloir « donner du sens » mène à des absurdités non partageables ou idéologiques.
    FAIRE COHERENCE solidement appuyés sur de l’OBJECTIVABLE est fédérateur, donc pacificateur.

    Au prix de produire des valeurs à défendre qui sont d’équité, de liberté responsable et d’une fraternité bien entendue qui inclue le devoir de charge et de protection des vulnérables : à commencer par les enfants.