Accueil > Dossiers et documents > Psychologie – Mythes et tendances > Le phénomène des fausses allégations

Le phénomène des fausses allégations

Étendue du phénomène chez l’adulte

samedi 19 juillet 2008, par Webmaître

L’objectif du présent dossier est d’explorer le phénomène des fausses allégations d’agression sexuelle chez l’adulte dans une perspective policière. Quelle est l’étendue du problème ? Qu’est-ce qui motive ces femmes – puisqu’il s’agit essentiellement de femmes – à déclarer faussement qu’elles ont été agressées sexuellement ? Comment détecter ces faux crimes pour éviter de vraies enquêtes ?

Le phénomène des fausses allégations d’agression sexuelle chez les adultes est un sujet sensible, méconnu et peu documenté. C’est aussi un problème relié au SAP dont il est souvent question devant les tribunaux et il crée la plus grande confusion au point que les juges choisissent souvent une solution de facilité, d’où une grande difficulté pour les professionnels à se repérer, surtout quand leurs formations sont incomplètes voire inexistantes.

L’objectif du présent dossier est d’explorer le phénomène des fausses allégations d’agression sexuelle chez l’adulte dans une perspective policière. Quelle est l’étendue du problème ? Qu’est-ce qui motive ces femmes – puisqu’il s’agit essentiellement de femmes – à déclarer faussement qu’elles ont été agressées sexuellement ? Comment détecter ces faux crimes pour éviter de vraies enquêtes ? De vraies enquêtes qui coûtent parfois très cher à l’État et qui peuvent faire de vraies victime.

Les plaintes non fondées d’agression sexuelle n’aboutissent que très rarement devant les tribunaux. Voilà pourquoi il est difficile de répertorier ces cas et d’évaluer avec précision leur nombre. Il ne faut toutefois pas banaliser ces plaintes non fondées, car l’absence de détection peut conduire à la mise en accusation et même à la condamnation de personnes innocentes (MacDonald, 1971). Rarement punies, ces pseudo-victimes atteignent donc presque toujours leur objectif, surtout lorsqu’il s’agit de vengeance ou d’un besoin d’attention.

Pour en savoir davantage sur ce sujet, nous vous invitons à lire le texte original de l’auteur, intitulé « Les fausses allégations de viol chez l’adulte : quand la victime devient l’auteur du crime », dans le livre Psychologie de l’enquête criminelle : la recherche de la vérité, dirigé par M. St-Yves et M. Tanguay et publié en 2007 aux Éditions Yvon Blais.