Accueil > Mots-clés > Anthropologie > Conscience fragmentée

Conscience fragmentée

Le concept de conscience fragmentée a été forgé par le neuropsychiatre Charles Laughlin.

Brain, symbol and Experience : Toward au Neurophenomenology of human consciousness, New York, Columbia University Press, 1992

C. Laughlin a montré son intérêt sur les bases neurobiologiques de la socialité humaine, ce qui a conduit à l’élaboration, en collaboration avec Eugene G. Aquili, de l’Université de Pennsylvanie, de la théorie de la structuralisme biogénétique. Une perspective qui cherche à fusionner le structuralisme de Claude Lévi-Strauss avec les neurosciences. Laughlin et ses collègues, d’abord à SUNY Oswego et plus tard à l’Université Carleton, a continué à développer le structuralisme biogénétique et l’a appliquée pour mieux comprendre un large éventail de phénomènes sociaux de l’homme, les rituels, les mythes, la science, la conscience, l’expérience transpersonnelle. (voir Laughlin 1991).

Il est également l’un des fondateurs d’une discipline connue sous le nom anthropologie transpersonnelle, qui porte sur la relation entre la culture et les états altérés de conscience.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0