Accueil > Mots-clés > Personnes remarquables > Juliette Boutonier

Juliette Boutonier

Juliette Boutonier obtient une agrégation de philosophie, puis entreprend des études de médecine, à Dijon. Elle rencontre Gaston Bachelard. Elle crée le premier laboratoire de psychologie clinique en France.

En 1935, elle est nommée professeur de philosophie à Paris, où elle rencontre Daniel Lagache. Tout comme lui, elle s’inscrit dans une perspective humaniste de la psychologie.

Elle insista sur les dimensions phénoménologiques de l’entretien en psychologie Clinique. D’une part, la dimension existentielle ; c’est-à-dire sur la dimension intersubjective de la relation entre le psychologue et son patient. D’autre part, la dimension d’implication ; c’est-à-dire, lors d’un entretien clinique et psychologique, la dimension de l’implication les deux interlocuteurs dans cette relation intersubjective.

Elle entreprend une cure psychanalytique avec René Laforgue.

En 1953, elle fonde avec Daniel Lagache la (SFP) Société Française de Psychanalyse, puis, en 1964, l’Association Psychanalytique de France (APF) .

Elle préside l’Association Française de Criminologie de sa création, en 1965, jusqu’en 1968.

Elle fait de la psychologie clinique une des sous discipline de la psychologie. En 1968, elle créera le premier certificat de maîtrise de psychologie clinique à la Sorbonne.