[Hommes et Faits] > Tmoignages et carnets de bord

Spcial lections prsidentielles en France

Troisime tour, phase 1


26 avril 20h 15

Extraits de quelques discours de Nicolas Sarkozy

Centralisme, renforcement de l’Etat

« Un mot prsent des rassemblements estivaux. Nous avons, en dpit du contexte international, prserv les renforts saisonniers indispensables pour encadrer ces mouvements. Je veux remercier les prfets de l’Arige et d’Eure-et-Loir, qui ont gr avec beaucoup de professionnalisme deux rassemblements sensibles. J’observe une fois de plus que le prfet, condition de s’engager personnellement sur le terrain, est le seul mme de dsamorcer les conflits, de mettre en relation l’ensemble des acteurs, de coordonner, d’animer et de rassurer. En cela, il incarne la place centrale que l’Etat doit continuer tenir, quelle que soit l’autonomie des collectivits. »

Inscurit

Intervention du Ministre d’Etat, Ministre de l’Intrieur et de l’Amnagement du territoire devant les Prfets, vendredi 9 septembre 2005.

« Ne nous y trompons pas : si les sondages semblent indiquer que l’inscurit est un problme moins prsent l’esprit de nos concitoyens, qui constatent les efforts raliss depuis trois ans, cela ne signifie pas que la bataille soit gagne sur tous les fronts, ni qu’on puisse considrer que le plus dur est derrire nous.

Le 3 avril 2007 Lorient, Nicolas Sarkozy s’est adress aux pcheurs au cours d’un discours particulirement virulent.

« Ici on ne brle pas la voiture de son voisin, ici on ne se laisse jamais aller la violence gratuite. Chez les marins, on ne fraude pas, on ne triche pas. Ici quand on manifeste, quand on recours la violence, ce n’est jamais pour se distraire, ce n’est jamais pour nuire autrui, c’est parce qu’on est dsespr, c’est parce qu’on n’a plus de recours et qu’on se sent condamn la mort conomique et la mort sociale. »

« Quand l’assistanat paie plus que le travail, quand la fraude reste impunie, quand l’argent public est dtourn ou gaspill, on dmoralise la France qui travaille. »

Les problmes ethnico religieux

Alain Finkielkraut avait dclar au quotidien isralien Haaretz : « En France, on voudrait bien rduire les meutes leur niveau social. Voir en elles une rvolte de jeunes de banlieues contre leur situation, la discrimination dont ils souffrent et contre le chmage. Le problme est que la plupart de ces jeunes sont noirs ou arabes et s’identifient l’islam. Il y a en effet en France d’autres immigrants en situation difficile, chinois, vietnamiens, portugais, et ils ne participent pas aux meutes. Il est donc clair qu’il s’agit d’une rvolte caractre ethnico-religieux. » Nicolas Sarkozy avait alors dfendu le philosophe au grand jury RTL-LCI-Le Figaro, affirmant que « M. Finkielkraut est un intellectuel qui fait honneur l’intelligence franaise et s’il y a tant de personnes qui le critiquent, c’est peut-tre parce qu’il dit des choses justes ».

Dans un entretien publi dans l’Express du 17 novembre 2005, Nicolas Sarkozy rapportait que « la polygamie et l’acculturation d’un certain nombre de familles font qu’il est plus difficile d’intgrer un jeune franais originaire d’Afrique noire qu’un jeune Franais d’une autre origine. » Rajoutant plus loin : « Je ne veux pas de l’ordre des mafias et je ne veux pas plus de l’ordre des barbus. Je veux l’ordre de la Rpublique ».

A Doha cette fois-ci. Sur Al Jazeera « Ne mlons pas l’islam, qui est une religion de paix, des comportements qui sont des comportements de voyous. Je n’aime pas l’amalgame et je ne le pratique jamais ».

La fascination biogntique

Nicolas Sarkozy, prsident de l’UMP, Convention pour la France d’aprs Assemble nationale - mercredi 5 avril 2006 Ve Rpublique : rconcilier efficacit et responsabilit

« Pour ma part, je ne crois pas que le gne du sursaut se situe dans le changement des institutions. »

L’exercice du pouvoir

« Je ne souhaite pas que le Prsident de la Rpublique ait plus de pouvoirs qu’il n’en a dj. Je propose mme qu’il en ait plutt moins. Mais je souhaite que cette ralit du leadership prsidentiel soit reconnue et assume. C’est une question de transparence du pouvoir. »

juin 2007 par Illel Kieser


Notes :

Recherche

Derniers commentaires


Création Lierre & Coudrier diteur, Maiis, license GPL. Système de publication SPIP.
Tout le contenu de ce site est syndiqué xml